shadow

Dubrovnik au mois de Novembre

Vous connaissez sûrement Dubrovnik, même si vous n’y êtes pas encore allés vous en avez sûrement vus des photos.

Quand on imagine Dubrovnik on pense à la mer, au soleil, à ses maisons en pierre et ses toits rouges. Mais sachez que visiter Dubrovnik en été veut aussi dire devoir affronter les milliers de personnes qui entrent dans la vieille ville chaque jour, que ce soient les groupes, les individuels ou les passagers des paquebots qui jettent l’ancre près de la vieille ville.

Habitant à Split il est facile pour nous de nous rendre à Dubrovnik qui se trouve à 3h00 de route (en en faisant une partie par l’autoroute).

Comme les filles on 2 jours de vacances à la Toussaint (oui c’est ça l’école en Croatie 😉 ) + le week-end, on en a profité pour y faire un court séjour.

Visiter Dubrovnik au mois de novembre n’est pas très populaire, et pourtant le tourisme en Croatie hors-saison a tellement d’avantages : les rues sont désertes, les gens ont le temps de discuter avec vous, et vous n’attendez nulle part, ni dans les musées ni dans les restaurants.

 

Dubrovnik hors-saison

Dubrovnik, sous le soleil ou sous la pluie c’est toujours magnifique !

Personnellement je préfère Dubrovnik hors-saison où il n’y a pratiquement plus de touristes. Et puis le soleil revient toujours très vite…

 

Les chats de Dubrovnik

Vous avez remarqué le nombre de chats dans la vieille ville ? Ça a toujours été spécifique de Dubrovnik.

Les gens les nourrissent, si bien qu’ils se promènent en toute liberté sans craindre les humains.

 

Les ruelles vides de Dubrovnik

Si il y a une ville en Croatie qu’il faut visiter hors-saison c’est bien Dubrovnik.

En été c’est bondé et étant donné que tout le monde se concentre dans la vieille ville on peut à peine y circuler. On y est allé début novembre et le temps était mitigé. La météo en Croatie hors-saison est en général assez clémente.

L’idéal serait tout de meme d’y aller en octobre.

 

Le musée de la guerre sur le mont Srđ

La guerre de Yougoslavie a duré 4 ans, de 1991 à 1995.

Mon mari l’a vécue de l’intérieur. À 19 ans il s’est engagé dès le début de la guerre.

À Dubrovnik nous avons visité le musée dédié à cette guerre sanglante, il se trouve sur le mont Srđ, à côté de la gare du téléphérique.

Dubrovnik a été la ville la plus touchée sur la côte, pour l’intérêt symbolique qu’elle représentait. Dubrovnik étant le joyau de la Croatie, considérée comme une des plus belles villes au monde, on la surnomme la Perle de l’Adriatique.

Ce musée émouvant rend hommage à tout ces héros morts pour leur pays, morts pour que la Croatie obtienne son indépendance. La devise de Dubrovnik, ancienne Raguse, est ‘La liberté ne se vend pas même pour tout l’or du monde‘. Une devise qui a été bel et bien honorée.

 

Sur les remparts de Dubrovnik

Les remparts qui entourent la vieille ville de Dubrovnik, c’est une très belle visite, à faire absolument, en évitant les grosses chaleurs car une fois là-haut il n’y a pas moyen de se protéger du soleil.

Encore une bonne raison de visiter Dubrovnik hors-saison.

 

Le Palais du Recteur

Le Palais du Recteur (en croate : Knežev dvor).

Il servait de siège au Recteur de la République de Raguse. Le Recteur était élu pour un mandat d’un mois et pendant ce temps il résidait dans le palais. Il y avait son bureau et son appartement où il séjournait pendant son mandat, séparé de sa famille.

Il n’était pas autorisé à quitter le palais, sauf pour raisons exceptionnelles. Durant la nuit il était le gardien des clés de la ville qu’il rendait aux habitants le matin venu lors d’une cérémonie protocolaire.

A l’entrée du palais se trouve l’inscription en latin Obliti privatorum publica curate “Oubliez le privé et prenez soin du public”.

Durant l’été vous pouvez assister a des concerts tenus dans son atrium, qui possède une acoustique extraordinaire.

 

Saint Blaise

En vous promenant dans la vieille ville de Dubrovnik, levez les yeux au ciel, vous verrez Saint Blaise.

Sveti Vlaho ou Sveti Blaž en croate.

Au 10ème siècle, il serait apparu en rêve à un prêtre local pour l’avertir que des bateaux ennemis s’approchaient de Dubrovnik pour l’attaquer, et la ville fut ainsi sauvée. Saint Blaise est alors devenu le Saint patron protecteur de la ville de Dubrovnik.

On compte près de 30 statues de Saint Blaise dans la ville. Il est toujours représenté avec une maquette de Dubrovnik dans la main gauche

 

Le Palais Sponza

Le Palais Sponza, on l’appelle aussi le Palais des douanes. Il a eu aussi d’autres fonctions publiques que les douanes à travers le temps, aujourd’hui il abrite les archives de la ville.

Une partie du palais est également dédiée aux personnes mortes en défendant Dubrovnik durant la guerre 1991-1995.

Sachez aussi que le palais Sponza est un des seuls batiments qui a survécu au tremblement de terre de 1667 à Dubrovnik.

 

À refaire !

J’ai du visiter pratiquement 30 fois Dubrovnik, principalement à l’époque où j’étais guide-accompagnatrice, et je ne m’en lasse jamais.

Mais les 2 fois qui m’ont le plus marquées c’était lors d’un mois d’avril pluvieux et cette fois-ci en ce début de novembre nuageux.

Ce mauvais temps apporte un charme particulier à la ville qui se retrouve désertée, et offre une réflection magique de la lumière sur les pavés mouillés par la pluie. C’est vrai que les photos auraient été plus belles sous le soleil mais moi je les aime aussi comme ça.

Très belle expérience, je pense que la prochaine fois que l’on retournera à Dubrovnik, ce sera également hors-saison.

Post by: Delphine Pavlak

Articles en rapport