shadow

Ma vie en Croatie

Vivant depuis 2001 en Croatie, je vous fait part ici de mon expérience personnelle pour que vous en appreniez un peu plus sur les croates et leur mode de vie.

Qui sont ils ? Comment vivent ils ? Ou passent ils leurs vacances et de quoi rêvent ils ? Vous saurez tout sur le peuple croate ! Laissez moi vous faire partager mon expérience, poussons ensemble la porte de ce petit pays qu’est la Croatie, entrez avec moi dans leurs maisons, partagez leur vie et leurs soucis, leurs joies et leurs hobbies.

Allez c’est partit ! En croate on dit ‘Idemo‘ (on y va) !

 

Le système scolaire croate

Dans le système scolaire croate les notes vont jusqu’à 5. En gros tout le monde a 5 🙂 ou parfois 4. Je n’ai jamais entendu parler d’un enfant qui aurait eu 3, bon c’est vrai peut-être que les parents ne s’en vanteraient pas car une note si basse semble être une honte sur la famille. Et pour passer à la classe supérieure il faut avoir 2 de moyenne… autrement dit en Croatie on ne redouble pas !
Essayez d’expliquer à un croate qu’en France si vous êtes bon à l’école vous aurez 12-13 de moyenne, 14-15 étant réservés aux quelques génies de la classe, au delà on n’y va pas…. ça les dépasse !
Par ailleurs les élèves vont à l’école 5 jours par semaine, une semaine le matin (8h00 – 13h00), une semaine l’après-midi (14h00 – 19h00). Il n’y a pas de cantine et les enfants mangent donc chez eux. Pour l’instant ils rentrent en CP à l’age de 7 ans mais cela devrait bientôt changer et passer à 6 ans. Ils commencent à apprendre l’anglais en CP.
Les grandes vacances durent de mi-juin à début septembre soit 2 mois et demi. Durant l’année scolaire ils ne sont que 2 fois en vacances (dites ça à vos enfants…. 😉 : 2 semaines à Noël et 1 semaine à Pâques.
Si vous voulez mon avis malgré un système de notation bien différent du système français, je dois dire de par mon expérience que les croates me semblent au bout du compte des gens très instruits. Non seulement ils parlent tous au moins une langue étrangère couramment, mais ils possèdent des connaissances sur les cultures étrangères, c’est peut être du aussi au fait qu’ils vivent dans un petit pays qui ne pourra pas toujours leur offrir l’avenir qu’ils méritent, et c’est pour cela qu’ils se tournent vers les autres pays et s’intéressent à leur culture.

 

Le sport

Pour un si petit pays qu’est la Croatie avec seulement 4.2 millions d’habitants, les croates se démarquent largement au niveau du sport.
Que ce soit des sports d’équipes comme le handball (champions du monde en 2003), le water-polo (champions du monde en 2007), ou le foot, l’équipe nationale fait partie des meilleures au monde et leurs joueurs jouent dans des clubs de haute renommée mondiale. Vous vous souvenez de la coupe du monde de foot en 1998 ? Et bien les croates aussi ils s’en souviennent ! Ils ont finit 3eme et ont manques de peut de se qualifier pour la finale, c’est le jour ou Thuram a mis 2 buts dans le match et a mis fin au rêve croate.
Mentionnons aussi le frère et la sœur Kostelić en ski qui sont entres dans l’histoire grâce à leurs exploits depuis le début des années 2000 : Janica 5 fois championne du monde, 4 médailles d’or aux JO, et ce jusqu’à seulement 24 ans quand elle met fin à sa carrière pour cause de problèmes de santé. Ivica champion du monde de slalom en 2003. Et leurs succès ils le doivent à la volonté et la passion de leur père qui a tout laisse pour se consacrer à la carrière de ses enfants, sans aucune aide financière ni matérielle du gouvernement croate.
Avez vous entendu parler de Blanka Vlašić multiple championne du monde de saut en hauteur ? Elle détient la deuxième performance mondiale de tous les temps avec 2,08 m en 2009 (le record du monde étant à 2,09 m).
Si vous vous intéressez au tennis alors ces noms doivent vous être familiers : Ivanišević (qui a remporté Wimbledon en 2001, record personnel 2ème joueur mondial), Ljubičić (record perso 3ème), Ančić (record perso 7ème), Karlović (record perso 14ème), Dodig (record perso 29ème) ou encore Čilić (qui a remporte Roland Garros junior en 2005 et l’US Open en 2014, record perso 8ème). Et la relève est assurée avec de jeunes joueurs qui se font remarquer sur la scène mondiale comme Ana Konjuh ou Borna Čorić.
En athlétisme mentionnons aussi Sandra Perković, championne du monde de lancer de disque en 2013.
Et à chaque fois c’est pareil ! Que ce soit pour l’équipe nationale ou pour une personne dont on n’avait jamais entendu parler jusque là, le temps s’arrête. On allume la télé, la radio, on se connecte a internet et on encourage comme si on encourageait un membre de sa famille.

 

La corruption

Oh oui la Croatie est un pays corrompu. Tout du moins il l’était il n’y a pas si longtemps. Que ce soit la police, l’éducation, la médecine… une petite enveloppe vous permet d’éviter une grosse amende, d’obtenir un diplôme ou de vous faire opérer avant les autres.
Je me souviens d’une fois ou j’étais dans le bus à Split, et une dame âgée qui apparemment n’entendait pas très bien (et donc parlait très fort…) expliquait à une connaissance qu’elle se rendait à l’hôpital donner une enveloppe au docteur qui devait opérer son mari. Elle expliquait que c’est le docteur qui lui avait dit que c’était le seul moyen que son mari se fasse opérer rapidement. Les listes d’attente sont tellement longues dans les hôpitaux qu’elle était bien consciente des risques que son mari courrait et elle en informa ses enfant qui ont de suite contribué à remplir l’enveloppe. Et bien croyez moi bien, j’étais la seule personne choquée dans le bus ! Toutes les personnes présentes avaient un petit sourire en coin mais personne ne semblait outré. Donc si on comprend bien l’histoire, que ce soit cette dame âgée, ou ses enfants d’une génération beaucoup plus jeune tout le monde trouve ça normal.
Comme je le disais au début les choses changent beaucoup ces derniers temps car mettre fin à la corruption était une des obligations de la Croatie pour entrer dans l’UE. Mais il ne faut pas se leurrer, même si beaucoup d’interventions on eu lieu et que bon nombre de personnes se sont retrouvées derrière les barreaux, on ne met pas fin à des années de corruption aussi facilement. Cependant le gouvernement s’efforce à y mettre fin et appelle les citoyens à dénoncer toute acte de corruption.

 

Le triage des ordures

Le quoi ? Vous avez dit le triage de quoi ?! Ah non non en Croatie on ne connaît pas ça. On trouve bien dans les grandes villes des bennes à ordures classées selon les catégories d’ordures que l’on peut y jeter ‘papier’, ‘plastique’ et ‘autre’ mais ça s’arrête la pour le moment.

 

Consigne des bouteilles

Non il n’y a pas de tri en Croatie, mais on ne jette pas les bouteilles car celles-ci sont consignées. En effet il vous suffit de rapporter n’importe quelle bouteille en plastique, en verre ou en métal dans n’importe quel supermarché pour bénéficier d’un remboursement de 50 lipa par bouteille. Cela représente a peu près 7 centimes d’euros, et cela veut dire beaucoup pour les nombreuses personnes avec peu de ressources. Pas besoin de présenter de ticket de caisse, par contre il faut que chaque bouteille soit originaire de Croatie. Regardez sur la bouteille, il est indiqué ‘Povratna naknada 0,50 kuna‘.
Niveau aides sociales en Croatie c’est ‘aide toi toi-même parce qu’ici personne ne t’aidera’… Donc soit on travail, soit on galère. Cette consigne est une aubaine pour les gens dans le besoin, qui pourront avec ne serait-ce que 20 bouteilles se payer 1kg de farine et un pain. Cela explique pourquoi vous verrez souvent les gens faire les poubelles. Ils ne cherchent pas de la nourriture mais de précieuses bouteilles qui les sortiront de la misère.

 

L’accueil des croates

Oui je le dis et je l’affirme, les croates sont des gens très accueillants. Je n’aime pas faire de généralité, mais je vis en Croatie depuis 2001, j’ai traversé toutes les régions du pays, vécu dans 3 villes différentes et de par mon expérience je peux dire que les croates sont des gens chaleureux qui aiment rencontrer du monde et discutent facilement. Ce sont des gens très généreux qui aiment recevoir du monde. En apéritif on boit une eau de vie et le repas s’accompagne de vin, parfois du vin maison. On mange une cuisine typique de la région ou l’on se trouve, on boit, on discute, on s’engueule et on chante. C’est très vivant les repas en Croatie !

 

La télévision

En Croatie les films ne sont pas traduits, ils sont sous-titrés.
Nous avons 4 chaînes publiques, 7 privées et 16 chaînes régionales.
On a la télévision par satellite pour 10 euros par mois avec environ 100 chaînes donc 30 chaînes étrangères sous-titrées en croate.
Les chaînes les plus regardées sont HRT1, HRT2, RTL et NovaTV.
Les deux premières sont des chaînes publiques axées sur la culture. On y retrouve des documentaires, des dessins-animes, des débats politiques, des séries et des films en noir et blanc, des grands classiques du cinéma, on ne regarde pas que des films américains mais aussi des films croates, des films européens et souvent des films français en deuxième partie de soirée. On y regarde aussi des concerts de musique classique et du sport. Le journal est diffusé sur la première chaîne de 19h30 à 20h00, suivit de la météo et du sport et à 20h10 débute soit une série, un jeu télévisé, une émission ou un débat politique, les films étant émis principalement le samedi et le dimanche soir. En émission on regarde en ce moment The Voice ou Danse avec les stars. En jeu télévisé le jeu anglais The chase.
Les deux chaînes suivantes sont des chaînes privées qui proposent principalement de nombreuses séries, des films américains et des émissions de télé-réalité comme L’amour est dans le pré, Masterchef ou encore Un dîner presque parfait ainsi que quelques dessins-animés pour les plus jeunes.

 

À suivre…

Articles en rapport