shadow

Split

Split - Blason

Que voir à Split

Que faire à Split

Locations et Hôtels à Split

Split - Carte

 

Split est la deuxième ville du pays après Zagreb la capitale.

Ne perdez pas l’envie d’y entrer en voyant ses tours de béton à l’entrée de la ville héritées de l’époque communiste.

Au coeur de la ville se cache le palais de l’empereur romain Dioclétien, passage obligatoire lors de votre séjour en Croatie.

 

La vieille ville de Split se compose principalement du palais de l’empereur Dioclétien.

L’empereur Dioclétien, l’un des plus grand persécuteurs de chrétiens et premier et seul empereur à avoir abdiqué, a fait construire son palais en seulement 10 ans de 295 a 305. La rapidité de cette construction est due au nombre important d’esclaves égyptiens qui ont participés à l’ouvrage. Lors du voyage en Égypte on ne ramena pas seulement de la main d’oeuvre mais aussi des ‘souvenirs’ tels des sphinx, vous pourrez en voir un en face de la cathédrale (en ce moment en rénovation) ainsi qu’en face du temple de Jupiter.

Avant la création de ce palais l’empereur vivait à Salona, à juste quelques kilomètres de la ville actuelle de Split. A l’époque Salona, ville romaine était la capitale de la Dalmatie. C’était une ville important de 40.000 âmes. Comme toute ville romaine elle possédait ses thermes, ses boutiques, sa place principale le forum et bien sur un théâtre et une arène. Ne manquez pas de visiter le site archéologique de Salona, vous y verrez les fondations en pierre des bâtiments. Vous pourrez marcher au plus loin jusqu’aux arènes, lieu de combats de gladiateurs et d’exécutions de chrétiens. C’est la que St Dujam (douillame) le saint patron de Split trouva la mort, la cathédrale lui est dédiée. Il ne reste plus grand chose aujourd’hui des arènes, fait intéressant, elles furent détruites intentionnellement lors des invasions turques par peur qu’ils s’en servent de forteresse en cas d’invasion.

En revenant de Salona à Split vous remarquerez sur la gauche avant d’entrer dans la ville l’aqueduc qui permettait d’apporter de l’eau potable jusqu’au palais. Au tout début du 7e siècle lorsque les habitants de Salona seront chassés par diverses invasions, ils trouveront refuge dans le palais. C’est à partir de ce moment que la ville se développa. Rancunier du sort infligé aux croyants sous le pouvoir de Dioclétien, le peuple chrétien de Salona détruira toutes les statues a l’effigie de Dioclétien et transformera son mausolée en cathédrale. Il construira également de nombreuses églises que l’on distingue aujourd’hui à peine, tellement bien ancrées dans l’architecture du palais. Quelques unes ont été construites en hauteur aux portes d’accès au palais, levez bien les yeux pour pouvoir les remarquer.

 

Que voir à Split

 

1 – La cathédrale St Dujam

La cathédrale St Dujam, (douillame) la plus ancienne cathédrale au monde. En effet elle fut construite sur le mausolée de l’empereur Dioclétien qui date de l’an 300. Elle est dédiée au saint patron de la ville, St Dujam ou St Duje, de nombreux Splitois porte encore aujourd’hui le prénom Duje (se prononce douillet… :).

 

2 – Le temple de Jupiter

Le temple de Jupiter. Il se situe près du péristyle Pour y accéder prenez la ruelle en face de la cathédrale, a cote du café Luxor. Il fut dédié a Jupiter, au moyen âge il sera transforme en baptistère.

 

3 – Le péristyle

Le péristyle (espace découvert entouré sur tous les cotés de colonnes) c’était le centre du palais, il est entouré de colonnes, d’un coté se trouve la cathédrale, de l’autre le café Luxor dont le bâtiment a été construit entrez les colonnes. Montez les quelques marches et tournez vous vers le péristyle, imaginez vous à la place de Dioclétien s’adressant au peuple. Si vous faites quelques pas en arrière vous entrerez dans une autre partie du palais, ou se trouvait les appartements de l’empereur.

 

4 – Les souterrains

Les souterrains. L’endroit idéal ou se rafraîchir pendant l’été ! Il y fait frais toute l’année. Les souterrains relient la Riva au péristyle, raison de plus pour y passer si vous ne désirez pas faire le tour par les petites ruelles. Ils servent de fondation et dans leur disposition, ils reflètent la structure de l’étage supérieur ou se trouvaient les appartements de l’empereur. Cela permet de voir une projection exacte de la disposition des salles du niveau supérieur.

Lorsque la ville se développa au-dessus de ces salles les habitants s’en servaient pour y jeter les ordures a travers des ouvertures que l’on peut encore voir aujourd’hui en se promenant dans la partie payante. Regardez aussi avec minutie les grands blocs de pierre formant les murs des souterrains, on y distingue un symbole sur chacun de ces blocs, ce n’est autre que la signature des esclaves qui permettait de vérifier le travail effectué par chacun d’entre eux.

 

5 – La place du peuple

La place du peuple (appelée ‘Pjaca’ (piatsa) par les Splitois) est entourée de tres beaux édifices dont l’ancien Hôtel de ville du 15e s. qui possède une tres belle loggia à triple arcades et de superbes fenêtres gothiques, et la tour de l’horloge.

 

6 – La rue du général Marmont

La rue Marmontova ou la rue du général Marmont. Comment ne pas, en tant que français, traverser la rue qui porte le nom d’un général de Napoléon le général Marmont. C’est la principale rue commerçante de la partie piétonne de la ville. Remarquez de même l’alliance française en face du marché au poisson qui montre l’intérêt des Splitois pour la langue française.

 

Quelle est cette odeur nauséabonde à Split ?

question-croatie

En vous promenant sur le port de Split, dans le prolongement de la rue Marmont, vous ressentirez une forte odeur d’œufs pourris au niveau de la mer. Ce n’est pas une odeur de déchets ou d’ordure comme on pourrait croire, mais cette odeur vient de la source de soufre qui se trouve a cet endroit précis.

D’ailleurs en remontant la rue Marmont vous passerez devant les thermes de Split (juste à côté de la poissonnerie), l’eau riche en soufre était déjà utilisée à l’époque des romains et donc de l’empereur Dioclétien.

 

Que faire à Split

 

1 – Prendre un café sur la Riva

Prendre un café sur la Riva, activité préférée de tout bon Splitois… Admirez le défilé des jeunes filles à l’allure de mannequin, considérées comme les plus belles filles du pays.

 

2 – Se promener dans les ruelles du palais

Se perdre dans les ruelles du palais et lever les yeux sur les détails laissés par 1700 ans d’architecture.

 

3 – Toucher l’orteil de Grégoire de Nin

Gregoire de Nin était un évêque qui au 10e s. lutta pour imposer le vieux croate comme langue liturgique. Cette statue fut créée par Ivan Meštrović (ivane mechtrovitch), le plus célèbre sculpteur croate du 20e s. Toucher le gros orteil de Grégoire de Nin porte chance, alors faites un voeu.

 

4 – Se promener sur la colline Marjan

Se rendre sur la colline Marjan (mariane) d’où vous aurez une vue imprenable sur la ville.

 

5 – Aller au marché au poisson

Se rendre au marché au poisson, remarquez l’absence de mouche qui est due à la proximité de la source de souffre.

 

6 – Se promener au parc Sustipan

Marcher jusqu’au parc Sustipan (soustipane) le plus beau parc de la ville selon les Splitois. Il se trouve sur une falaise, vous y aurez une vue imprenable sur les iles de Brać et Šolta. En soirée s’éloigner de la vieille ville en allant vers la Marina, pour en revenir en admirant le palais éclairé.

 

7 – Aller au marché aux fruits et légumes

Ne manquez pas de vous rendre au marché aux fruits et légumes, il a lieu tous les jours, ces petites grand-mères qui viennent vendre leurs quelques légumes du jardin (c’est tout du moins ce qu’elles vous diront 🙂 et essaierons de vous attirer par tous les moyens et de vous vendre 1 kg de tomates même si vous n’en vouliez qu’une… c’est tellement typique et si charmant. Profitez-en pour manger une banane ‘à Split’ 🙂

 

8 – Jouer au Picigin

Jouer au picigin (pitsiguine) sur la plage de Bačvice, (batchvitsé) c’est le sport de Split, pour y jouer vous n’aurez besoin que d’une petite balle. Le but n’est pas seulement de se lancer la balle et de ne pas la laisser retomber, mais c’est surtout de faires des figures acrobatiques.

La plage de Bačvice est l’endroit idéal pour ce sport car c’est une plage de sable et l’eau y est peu profonde.

 

9 – Assister a un match de foot

Les Splitois sont de fervents supporters du club de foot Hajduk (ail douk) de Split. Donc lors de votre visite a Split renseignez-vous si un match a lieu et découvrez l’ambiance du stade Poljud (polioude), les chansons des supporters croates qui l’après-midi se retrouvent en ville puis se dirigent tous ensemble au stade. Ne manquez pas une fois au stade de goûter au fameux Čevapčići (tchèvapthitchi) qui est un sandwich typiques a base de boulettes de viande et de purée de poivrons.

 

Locations et hôtels à Split

split-appartementsplit-hotel

.

Articles en rapport