shadow

La cuisine d’Istrie

La cuisine d’Istrie ressemble beaucoup a celle de sa voisine la Dalmatie.

Ces deux régions profitent du même climat méditerranéen et cuisinent donc les mêmes produits, a l’exception d’un seul, et c’est lui qui fait toute la différence ; la truffe.

 

Entrée

En Istrie le repas débute avec du fromage de brebis et du jambon fumé… d’Istrie bien sur. Le pain est cuit sous une cloche de fonte que l’on recouvre de braises et que l’on appelle la peka.

On prépare aussi des soupes chaudes et réconfortantes qui font œuvre de plat principal comme la ‘maneštra’ (manechtra) qui dérive de la minestrone italienne, la pašta-fažol (pachta-fajol) est composée quand a elle de haricots et de pâtes.

Ces deux soupes étaient a une époque le plat du pauvre mais elles sont de plus en plus remises au goût du jour.

La ‘jota’ est préparée avec du chou a choucroute, des haricots et de la viande fumée.

La ‘supa’ (soupa) réchauffe les coeurs en hiver et on dit même qu’elle soigne les malades, elle se prépare avec du vin rouge local le Teran que l’on chauffe légèrement, on y ajoute de l’huile d’olive et du poivre et on y trempe ensuite des morceaux de pain grillé au feu de bois.

Le poisson est cuit en bouillabaisse que l’on appelle la ‘brudet‘ (broudette), les langoustines ‘buzara’ (bouzara) sont cuites dans une sauce tomate et vin blanc.

 

Plat principal

L’Istrie est fière de posséder dans ses terres un joyau que l’on appelle ‘Istarstki tartuf’ ou la truffe.

Elle est très présente en cuisine. On prépare des ‘fuži’ aux truffes, les fuži sont des pâtes, spécialité de la région. On prépare entre autre du bifteck aux truffes,

des médaillons de lotte sauce aux truffes, du risotto aux champignons et truffe…

L’autre ingrédient qui fait le succès de la cuisine d’Istrie est l’asperge sauvage. On prépare les asperges principalement en risotto ou avec des oeufs brouillés qui portent alors le nom de ‘fritaja’ (fritaya).

 

Dessert

En dessert on peut mentionner les desserts a base de figues ou encore les ‘fritule’ (fritoulè) qui sont de petits beignets, les ‘kroštule’ (krochtoulè) qui sont des bandes de pâtes que l’on frit.

.

Articles en rapport